27 03 | 2015

Mon riverside 600 au quotidien

Rédigé par Matthias

Classé dans : Vélo, velotaf

Après plus de 2000km que je roule avec mon riverside dans sa nouvelle configuration. J'en suis super content, il est beaucoup plus roulant et plus facile à emmener que feu mon Rockrider 5.2.

Mais, en quoi consiste cette nouvelle configuration.

  •     Une nouvelle fourche rigide trouvée vraiment par hasard à l'atelier Btwin Village, à -50%. Info bon plan pour les amis lillois, l'atelier de Btwin village brade du matériel à -50% en permanence, peu de pièces, mais parfois on tombe sur des choses sympa. J'en profité pour changer le jeu de direction.
  •     Un combo levier de frein/passage de vitesse, avec étrier de frein ainsi que les gaines/cables neuf, trouvé sur LBC, à un prix vraiment sympa. Je pensais même à un blague, mais en fait non.
  •     Un changement de pédalier, récupérer de mon rockrider. Et vu l'état de la cassette, je l'ai changé aussi, avec la chaine.
  •     Des gardes boues Stronglight
  •     Des poignées ergonomiques et bar-end ergonomiques
  •     Un p'tit compteur
     

 


Comme je l'ai dit, dans cette configuration, je le trouve beaucoup plus roulant, malgré ces 16kg, sans le U, sans les sacoches.

Ma permière impression a été "Wahou", la direction est plus vive. La fourche suspendue n'était vraiment pas terrible. Et cette nouvelle fourche n'est pas moins confortable que la précédente, les poignées ergonomiques aidant peut-être à celà. En parlant des poignées, j'apprécie de plus en plus cet accessoire au point de les regretter sur mon VTT.
Sinon, les sacoches, ma crainte était leur étanchéité au vu du prix. Je les ai imperméabilisé au cas où. Malgré 2 grosses pluies d'orage, l'intérieur était sec, sauf peut-être un coin bas un peu humide. Donc pour du velotaf, elles remplissent bien leur fonction. J'ai aussi craqué pour une sacoche de cadre. Là, je suis déçu; bien que pratique, elle ne tient pas en place, et en plus elle est génante si je veux me mettre en danseuse.

Les pneus ont un peu plus de 900km. L'arrière semble s'user un peu vite, mais supportant plus de 100kg (vélo, bonhomme, contenu des sacoches), je peux lui pardonner. Pour celui de devant, l'usure est beaucoup moins prononcé. Sinon, ils sont résistants. Je n'ai pas encore eu de crevaisons, malgré un sacré morceau de verre qui a bien entaillé le pneu arrière.

Pour les gardes boues, c'est du boulot à mettre en place. Quand je lisais que certain pouvait y passer 3h, je n'y croyais pas, mais finalement... Sur ce modèle Stronglight, la fixation entre le garde-boue et la tringle n'est pas terrible. Je suis régulièrement en train de recentrer le GB, surtout à l'arrière.

Donc dans l'ensemble, je suis super content de ce vélo, il m'emmène tranquillement tous les jours au boulot, et en plus, il est confortable. Et maintenant qu'on m'a "emprunté" mon rockrider, il me servira aussi à tracter la remorque pour promener le petit dernier.

 

 

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image : 

RECHERCHE



Catégories

Archives